Vestiges du château de Lassay

Golf Barrière Deauville
Mont-Canisy

14800 SAINT-ARNOULT

En haut de la colline de Saint-Arnoult, se dresse une ruine solitaire que les joueurs de golf peuvent admirer lors de leur parcours. Ce pan de mur est en fait l’ultime trace du château de Lassay.
Tout commence au XIIe siècle… Les premiers seigneurs de Saint-Arnoult se nommaient les "Du Mont". Leur fief portait le nom de Fief du Mont-Canisy. Quelques siècles plus tard, Armand de Madaillan devint Seigneur de ces terres. En 1676, séduit par la vue imprenable depuis le Mont-Canisy et éperdument amoureux de sa seconde épouse Marianne Pajot, fille de l’apothicaire d'Anne Marie Louise d’Orléans dite la Grande Mademoiselle, il y fait ériger d'un château de style Louis XIV, en pierres de Caen, en seulement 35 jours : le château blanc de Saint-Arnoult. Quelques années plus tard, Marianne décède en mettant au monde leur enfant. Armand s’éteindra à 80 ans, mais il n’oubliera jamais Marianne. Le château qu’il lui offrit était devenu leur refuge mais devint son seul refuge de tristesse.
Le domaine du Mont-Canisy resta dans la famille jusqu’au XVIIe siècle, où les prémices de la Révolution contraignent où le Comte de Lauraguais, descendant d’Armand de Madaillan, à fuir vers Paris. Le château blanc de Saint-Arnoult se délabrent rapidement : saccages, pillages du mobilier et des œuvres d’art ont plongé la château dans un fort état de décrépitude.

"Je suis ici dans un château au milieu des bois qui sont si vieux qu’on dit dans le pays que ce sont les fées qui l’ont bâti. Le jour, je me promène sous les hêtres, pareil à ceux que Saint-Amant dépeint dans la Solitude…" Armand de Madaillan, Seigneur du Mont Canisy