Retour
  • <
  • 93/93

Statue Le Prophète

Parc des lais de mer
Boulevard Cornuché

14800 DEAUVILLE

Tél. : 02 31 14 40 00

"Le Prophète" est une oeuvre de Louis Derbré (1925-2011), sculpteur de terre et de bronze hors-norme, datant de 2008. Il a fait de l’art dans la ville son projet artistique. La fondation qui met en lumière son oeuvre a signé en 2021 une donation de deux oeuvres monumentales avec la Ville de Deauville, dont celle-ci. Le 5 juillet 2022, "Le Prophète", a été installée dans le jardin des lais de mer.
Pour son auteur, ce bronze monumental de sept mètres de hauteur, "est la réalisation d'un rêve d'enfant qui me tient à coeur depuis plus de 55 ans. Elle est unique au monde, de par sa taille, mais aussi par le sens de son nom, qui traduit un désir d'annoncer une ère nouvelle. C'est la vision d'une porte toujours ouverte sur l'infini".

Rien ne destinait Louis Derbré, fils d’agriculteurs mayennais à une vie d’artiste. Manoeuvre dans une maison d’édition d’art parisienne, il croise presque par hasard des étudiants des Beaux-Arts. Leurs dialogues lui donnent envie de s’exprimer artistiquement. Il s’initie au métier. Premier succès en 1951, il reçoit le Prix Fénéon des mains de Louis Aragon pour la réalisation du buste d’un étudiant. Il aménage alors son premier atelier. Il devient l’assistant du sculpteur Emile Gilioli. En 1962, la galerie Hervé Odermatt, à Paris, le révèle au public grâce à l’exposition "Rodin, Maillol, Derbré". De nombreuses autres suivront.
Ce qui marque le parcours de cet artiste est son souhait de rendre l’art accessible à tous et de développer un concept majeur pour lui : l’art dans la ville. Il répond à de multiples commandes qu’il reçoit de communes en France et partout dans le monde et créé des oeuvres de plus en plus spirituelles. Parmi ses réalisations, il faut citer celle de "La Terre", bronze de 9 mètres de hauteur installée sur la place Ikebukuro à Tokyo en 1972, ou encore la réalisation de six sculptures monumentales de cinq mètres de hauteur pour le Mémorial de la Paix d’Hiroshima (1997). En France, ce sera entre autres, la grande exposition de la place Vendôme en 2000 composée de trente-cinq sculptures. A Ernée dans la Mayenne où il s’installe en 1991, il concrétise de la façon la plus représentative son projet. Outre l'espace culturel qui porte son nom, plusieurs oeuvres animent la ville. Officier des Arts et Lettres, il reçoit la médaille de Chevalier de l'Ordre du Mérite et en 1998, il est fait Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur. Depuis son décès en 2011, le Fonds de Dotation Espace culturel Louis Derbré perpétue son oeuvre en France et à travers le monde avec l’ambition de faire profiter de ses oeuvres au plus grand nombre.