urbanisme

Le mercredi 14 novembre 2018

Rénovation de l’éclairage public : les travaux ont démarré

A Deauville, un investissement sur quatre ans de deux millions d’euros de travaux est engagé pour moderniser l’éclairage public avec à la clef une baisse de 40% du coût de la consommation électrique. Jusqu’à présent, seul le quartier du Coteau avait été rénové, les travaux vont désormais concerner tout le reste du territoire. Ils viennent de démarrer Rue victor  Hugo et rue du Vénézuéla.

Eclairer, sécuriser, baliser, orienter : l’éclairage public permet aux usagers de circuler de nuit avec un maximum de sécurité et de confort. Un investissement d’autant plus important que les études ont démontré qu’un éclairage de bonne qualité réduit de 30 à 40% le nombre d’accidents et de 50% le nombre d’effractions, vols et actes de vandalisme.

« Moderniser notre éclairage public nous a semblé une nécessité pour continuer d’offrir aux Deauvillais et à nos visiteurs un espace public fonctionnel, accessible et attractif » précise Guillaume Capard, adjoint au Maire en charge de ce dossier.  « La Ville a toujours été attentive à ce service rendu à la population et nous étions même à la pointe en étant parmi les premiers à enterrer nos réseaux d’éclairage public. Aujourd’hui, il est temps d’engager une modernisation qui va nous permettre non seulement des améliorations techniques mais aussi de réaliser d’importantes économies d’énergie tout en agissant sur le plan écologique en réduisant les émissions de CO2 et en luttant contre les pollutions lumineuses ».
 
A savoir : les nouveaux candélabres seront connectés et pourront rendre d’autres services publics ! De multiples utilisations sont possibles : diffuser des sons, mesurer la qualité de l’air, compter les flux de voitures…
 
Le plan en chiffres
Au total 6 kilomètres de tranchées souterraines seront ouvertes et refermées.
Sont programmés : le chantier de toute la câblerie électrique et celui de tous les points / luminaires qui seront équipés en led (la Ville va passer de 30 à 100% d’éclairage LED) ; la pose de huit à dix armoires techniques pour plus de réactivité et de fiabilité en cas de panne ; l’enfouissement des câbles téléphoniques.

Ce chantier va en outre permettre la réfection des trottoirs qui seront désormais accessibles aux personnes à mobilité réduite et l’enfouissement des fils Télécom.