Presqu'ile nautique

Dès les premières réunions de concertation sur le ré-aménagement du quartier, les Deauvillais se sont accordés sur des objectifs. Parmi ceux-ci, l'envie de renforcer l'ambiance maritime autour des deux bassins. La pêche comme la plaisance seront confortées avec un nombre d'anneaux augmenté. Des bâtiments portuaires et deux belvédères deviendront les signaux de cette Presqu'île nautique, depuis la mer comme depuis la terre.

Les belvédères

Une porte vers la mer

Conçues pour être un signal fort destiné aux habitants, aux navigateurs et aux touristes, ces deux obélisques de 27 mètres de haut, aux larges rayures, sont inspirés du phare à feu fixe érigé en 1874 et démoli en 1929. Ils seront reliés par la passerelle installée en 2011 devenue trait d’union entre le centre-ville et le nouveau quartier. A leur base, on trouve d’élégants bâtiments publics à l’architecture d’inspiration augeronne. Ils ont été dessinés par l’architecte du projet, Xavier Bohl, par ailleurs responsable de la cohérence de l’ensemble des constructions de la Presqu’île. Ils abriteront, côté ville, la capitainerie du port, la machinerie de la passerelle, les nouveaux locaux du Deauville Yacht Club, et l’école de voile. Côté quai de l’Impératrice Eugénie : un local à vocation de restauration. L’un des deux obélisques sera accessible au public (170 marches) qui pourra admirer une vue panoramique sur Deauville, Trouville, l’estuaire de la Touques et le littoral.

La passerelle

Liaison douce avec le centre-ville

Entre le bassin des Yachts et le bassin Morny, la passerelle levante est à l'usage des piétons et des cycles et permet de relier le centre-ville rapidement. De 16 mètres de portée totale, elle est composée de deux tabliers indépendants qui se lèvent pour le passage des bateaux.

Le Quai des pêcheurs

Nouvel espace piéton

Pour faciliter leur travail, le quai des pêcheurs deviendra piéton et accessible uniquement à leurs véhicules professionnels. Des véhicules techniques pourront également y avoir accès.

Le bâtiment des douanes réhabilité

Symbole d'un passé maritime

Construit entre 1861 et 1866, le bâtiment des Douanes témoigne de l'intense activité maritime de la Presqu'ile lors de la construction des bassins. Activités commerciales et industrielles ont connu à cette époque un essor important. Le bâtiment des Douanes étaient alors composés de locaux administratif et logements. Protégé par l'Aire de Mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine, le bâtiment va être réhabilité en résidence avec services hôteliers par le Groupe Pierre & Vacances.