Retour

Le vendredi 01 octobre 2021

PLAN DE RELANCE GOUVERNEMENTAL : PREMIERES ANNONCES A DEAUVILLE

Quatre projets de la Ville de Deauville vont bénéficier des aides de l'Etat dans le cadre du grand plan de relance de l'économie mené par le gouvernement. Ambitieux et puissant, ce plan vise à accompagner les grandes transitions auxquelles le pays doit faire face - écologique, démographique, numérique, économique - et s'appuie sur un contrat entre le Gouvernement et les collectivités territoriales pour y parvenir. Le "Contrat de Relance et de Transition Ecologique" ou CRTE, signé pour six ans avec la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie, illustre la généralisation d’un nouveau mode de collaboration et intègre les dispositifs d’accompagnement considérablement renforcés par les crédits du plan de relance lors des deux premières années.

Les premières subventions accordées à la Ville de Deauville répondent aux ambitions de transition écologique. Les actions retenues concourent à l’atteinte des objectifs nationaux en matière de stratégie nationale bas-carbone, de biodiversité, d’adaptation au changement climatique et de préservation des ressources naturelles. Ainsi, la Ville va bénéficier d'un budget conséquent pour :
- la rénovation et l'agrandissement du restaurant scolaire ;
- le changement des menuiseries de l'entrée de la piscine ;
- le changement des menuiseries de l'école Breney ;
- la première tranche de travaux des services techniques.

Tous les travaux engagés et à venir visent à réduire les déperditions énergétiques ainsi que les émissions de gaz à effets de serre, diminuer les consommations de fluides.

Un plan en soutien articulé autour de quatre axes prioritaires pour la France
- la transition démographique liée au vieillissement de la population et à l'émergence de nouveaux modes de vie des actifs plus éloignés des grandes agglomérations ;
- la transition digitale liée au développement des usages numériques ;
- la transition écologique qui nécessite notamment, plus de rénovation énergétique ou d'infrastructures de mobilité douce ;
- la transition économique dont l'enjeu va être de relocaliser l'activité dans les territoires et de répondre à de nouveaux paradigmes : une très grande mobilité, de nouveaux modes de travail, le besoin de lieux adaptés.

271 projets ont été soutenus dans le Calvados au travers de 16 plans de relance.
Le Département du Calvados s’engage pour sa part à adapter ses dispositifs, autant que faire se peut, de sorte à les articuler avec les aides de l’État et faire ainsi véritablement un effet levier.

LA COMMUNAUTE DE COMMUNES COEUR COTE FLEURIE est particulièrement avancée sur les quatres axes prioritaires du Gouvernement. Le schéma de développement de son économie touristique s'appuie sur un plancher sociétal et respecte un plafond de verre environnemental.
Sur le plan social, la collectivité prépare son Plan Local de Santé, s'attache à favoriser l'emploi et l'usage des nouvelles technologies par tous et dès l'école. Son réseau de fibre optique lui permet d'envisager d'étudier de nouveaux développements comme les éclairages intelligents ou le déploiement du WIFI. Son Plan Climat Air Energie Territorial, ses règlements d'urbanisme et plus récemment son projet en faveur de l'alimentation bio ou de la mobilité protègent l'environnement et la qualité de vie des habitants.
Aussi le CRTE entre en cohérence avec le projet du territoire.

Le contrat a été signé mardi 28 septembre 2021 par Philippe Court, Préfet du Calvados, Sylvie Lenourrichel, 1ère Vice-Présidente du Département du Calvados, et Philippe Augier, Président de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie.