L’INVESTISSEMENT : UN BUDGET INEDIT EN 6 PRIORITES

Franciscaines & plus

Concentré sur les équipements renforçant l’attractivité et le développement économique, le montant des investissements 2019 se situera à un niveau inédit. La volonté de l’équipe municipale reste claire : les crédits nécessaires au financement des travaux des Franciscaines ne devront pas altérer la capacité financière de la collectivité à poursuivre ses investissements dans des équipements utiles au quotidien à tout un chacun. Pour cela, une recherche très active de recettes a été entreprise depuis deux ans. La Ville a activé tous les leviers et bénéficie d’ores et déjà de 7,7 millions de subventions. Elle s’acquittera cette année de près de 20 millions d’euros (1) de travaux sur un total de 28 millions.
(1) L’objectif 2019 est de diminuer le montant restant à charge pour la Ville en continuant d’activer le levier du mécénat en cours de développement. Sa traduction budgétaire se fera au fil de la signature des conventions. Au budget 2019, c’est 200.000 euros, déjà acquis qui sont inscrits.

Des investissements au service des habitants

Sports, sécurisation des déplacements, accessibilité, rénovation d’équipements, assainissement, la Ville poursuit en 2019 son programme d’investissements. Elle est particulièrement attentive à la pratique sportive des plus jeunes et à la sécurisation des déplacements : notamment avec l’éclairage public ou la réfection des trottoirs.

Achever le grand projet de la Presqu’île

Sur la Presqu’île, la finalisation des voies et des revêtements au pied des immeubles nécessiteront 1 million d’euros d’investissement. Plus marquant, le chantier de la construction des belvédères démarrera tout début janvier pour un budget de 4,9 millions d’euros. Point de repère surplombant l’estuaire, les belvédères signeront la fin du vaste grand projet de la Presqu’île. Deauville Yacht Club, bureaux du port, services aux plaisanciers : Deauville accueillera désormais ses visiteurs dans de bonnes conditions et entend installer une nouvelle dynamique nautique.

Préserver le patrimoine

Dans le domaine du patrimoine, le front de mer est l’un des axes prioritaires notamment pour les Bains Pompéiens dont les travaux de rénovation sont amorcés depuis deux ans. Ils se poursuivent en 2019 (40 000 euros) en plus d’une nouvelle étude de rénovation (50 000 euros). S’ajoutera en 2019 un fonds de concours de 30 000 euros pour accompagner le Département du Calvados dans l’étude du projet de la rénovation de la jetée Ouest.
Enfin, 100 000 euros sont prévu pour l’étude de l’aménagement de l’entrée de la Ville sur l’Avenue des CréActeurs.

Investir pour diversifier les recettes

La Ville lancera également des études de maîtrise d’oeuvre (60000 euros) pour l’annexe du bâtiment du Cercle où pourraient être aménagés quatre appartements destinés à la location touristique. Le projet sera générateur de recettes et d’activité comme la Villa Namouna ou le Phare.
Au Pôle International du Cheval Deauville Longines, 400.000 euros seront investis pour augmenter les capacités d’accueil de chevaux et répondre ainsi à la forte demande.
Dans le même sens, la Ville va continuer de s’équiper pour mettre en oeuvre en régie le maximum de travaux. Engins et matériels nécessiteront cette année 803 000 euros.

Conforter les structures liées à l’attractivité touristique

Enfin, des crédits seront inscrits, pour le financement de l’augmentation de capital pour la SAEM du PIC, et pour la création de l’EPIC qui gérera les Franciscaines, et pour le compte d’associés de la SPL, pour un montant total des trois opérations de 730.000 euros.