LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT : 6 AXES CLES POUR MAITRISER

Gérer rigoureusement les services publics

Les grandes charges du budget de fonctionnement représentent 6 856 685 euros. Ce sont les dépenses liées au fonctionnement de la collectivité et des services publics qu’elle met en oeuvre : propreté, fleurissement, fonctionnement des écoles, équipement informatique... Deux points saillants : le choix d'une politique événementielle forte en soutien de l'activité touristique et l’entretien au meilleur niveau des bâtiments et équipements communaux : écoles, équipements sportifs, salles municipales, espaces de bureaux, commerces en location… Dans chacun de ces domaines, une gestion rigoureuse et une remise en question permanente des méthodes est de mise. Si l’énergie coûte par exemple, les investissements réalisés à partir de 2018 permettront à terme de réduire la note d’électricité pour les Deauvillais. On peut aussi citer la gestion différenciée des espaces verts qui se met en place progressivement pour réduire les temps d’intervention des équipes de la Ville tout en maintenant un environnement qualitatif et durable.

Aider les associations à vocation sociale en priorité

Deauville poursuit son engagement en faveur des associations et de leur engagement pour l’intérêt collectif et social. Elle vient de montrer dans ce sens son envie de permettre à chacun de s’engager en créant un club des bénévoles et fêtait il y a un mois la dynamique associative avec le dîner annuel dédié aux membres des multiples associations qui animent le territoire.
Centre Communal d’Action Sociale et Association d’Aide aux personnes âgées et aux Familles sont au premier rang des associations aidées. Elles reçoivent respectivement 260 000 euros (en augmentation par rapport aux deux dernières années) et 160 000 euros.
Dans les autres secteurs – sport, culture, éducation- le montant des subventions est en progression et passe de 730 000 euros à 752 000 euros.
Les principales subventions 2019
- A.S.T.D : 62K€
- A.G.D : 65K€
- Deauville International polo club : 90 K€
- Les Amis de la musique, organisatrice du Festival de Pâques et d’Août Musical : 55K€
- Deauville Yacht Club et le jeune skipper Eric Delamare : 38K€
- Le centre aéré Deauville Plein Air : 55.K€
- Le Comité des OEuvres Sociales du personnel de la Ville : 50K€

Consolider l’économie touristique

2 935 000 euros sont dédiés au soutien des structures à vocation touristique et événementielle de Deauville dont l’action est indispensable pour le maintien au plus haut niveau de l’attractivité.
- Le Centre International de Deauville ( 2 290 K€) qui organise 150 manifestations par an.
- Le Pôle International du Cheval Longines Deauville (600 K€) qui porte la dynamique des sports équestres.
- Territoire de Deauville en charge de la promotion touristique qui perçoit une subvention de 143000 € en complément de la taxe de séjour qui finance son activité.

Prévoir et adapter les emplois

Les charges de personnel représentent 11 676 210 euros, soit 42% du budget de fonctionnement. En 2019, ce chapitre augmentera de 2,73% et intègre les recrutements nécessaires à la préparation de l’ouverture des Franciscaines. Une évolution faible fruit d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences mise en place pour accompagner les évolutions des métiers nécessaires au fonctionnement de la collectivité.

Epargner pour investir

Enfin, 1 638 089 euros seront prélevés pour financer les investissements de la Ville. Le montant prévisionnel des dépenses réelles 26.285.356 euros, en progression de 3,76%, associé à des recettes optimisées permet de dégager ce montant d’autofinancement prévisionnel, ou « Epargne de gestion ». Il était en 2018 de 1.086.245 €. C’est donc une progression de 42%. (838K€ en 2017).

Diversifier les sources de recettes

Pour une augmentation minimale de la fiscalité, la Ville de Deauville a mis en oeuvre un programme de diversification de ses sources de recettes issues des services et de son patrimoine. Parmi ces sources, le soutien du secteur privé aux manifestations de la Ville, notamment culturelles, permet d’inscrire au budget 432.500€, montant qui pourra évoluer au cours de l’année en fonction de nouveaux engagements d’entreprises. Les services municipaux travaillent aussi sur la commercialisation de nouveaux services ou encore la meilleure valorisation de la marque Deauville via une politique de produits dérivés très active.