Le civisme à la plage

DEAUVILLE ENTRE A NOUVEAU EN CAMPAGNE CET ÉTÉ

Philippe Augier a initié la mise en place d’un comité civisme fin 2017. Déjà engagé en tant que président de la Communauté de Communes Coeur Fleurie dans une politique environnementale forte, le comité sous la responsabilité de Guillaume Capard, adjoint au Maire, a orchestré une première campagne de sensibilisation à la naturalité de la plage lors de l’été 2018. En 2019, les opérations vont prendre une nouvelle dimension avec le recyclage des déchets ramassés.

Un bilan 2018 édifiant
Chaque jour, dès 4 heures du matin, la plage est nettoyée en profondeur par 12 agents du service voirie de Deauville équipés d’engins motorisés. Pendant l’été, trois agents sont mobilisés en permanence de 11h à 20h pour s’occuper du nettoyage sur les planches et des 56 poubelles mises à la disposition du public. Chaque parasolier est aussi chargé de maintenir son « secteur de travail » propre.

Malgré ces moyens, chaque mardi soir, en juillet et août, des bénévoles (jusqu’à 51 personnes) se sont mobilisés avec les équipes de la ville pour collecter les déchets : 287 kg au total sur la saison et 8200 mégots de cigarettes.
1098 personnes sont passées sur le stand d’information et de sensibilisation mis en place au kiosque « Lire à la plage ». 95 ateliers ont été menés pour les enfants de 3 à 12 ans.

2019 : la plage milite plus fort
Les ramassages collectifs ont repris en juillet et août chaque mardi à 17h30. Ce sera sympathique avec un groupe de musiciens qui accompagne l’effort et un verre de l’amitié après. Chaque mercredi, les déchets de la veille seront comptés et triés. En 2018, on s’arrêtait là.
En 2019, le jeudi, un atelier recyclage permet de leur donner une seconde vie. Il se déroule au fab-lab de la micro-folie (au Point de vue). Les vendredis et samedis : les enfants défilent avec les objets recyclés sur les Planches, Place Claude Lelouch.

Comme en 2018, une personne sera particulièrement en charge de toutes les animations menées autour du civisme. Installée au kiosque lire à la plage (ou à Micro-folie en cas de mauvais temps) du mardi au samedi, elle sera ponctuellement accompagnée par des organisations comme La Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie et l’association Mooca (30 juillet et 20 août), l’ADEME, l’association « Zorro mégots » (le 24 août) et « Rivages propres ». Elle anime des ateliers et ira à la rencontre des usagers de la plage pour parler et convaincre.
Bien sûr, la campagne de sensibilisation installée en 2018 reste en place à chaque entrée de plage. Les phrases – inscrites au sol et sur les murs - pourront être reprises par des annonces micro régulières au cours de l’été. La distribution de cendriers se poursuivra.

Des actions ont été aussi mises en œuvre en amont de la saison vers les groupes de visiteurs. Les autocaristes reçoivent désormais la charte du civisme et doivent prévenir de leur venue.

La Ville compte aussi sur la mobilisation des commerçants du front de mer pour porter les bons messages et inciter à faire les bons gestes.

Enfin, les 23 et 24 août, le festival « Time for the Ocean » sera un rendez-vous 100% dédié à la pollution des mers.

Une mobilisation grandissante
Depuis juillet 2017, l’association d’intérêt général, Time for the Ocean créée par Marion Semblat a pour ambition d’alerter et de sensibiliser le grand public sur l’urgence à se mobiliser contre la pollution des océans due aux déchets plastiques. Cette troisième édition, le 24 août prochain, sera sur le thème « art et environnement » est à nouveau soutenue par la Ville de Deauville. Elle permettra d’aller plus loin dans la sensibilisation des publics.

Au programme, une exposition de photographies en partenariat avec le Prix du Photojournalisme de la Fondation Carmignac, une conférence sur la pollution plastique, les enjeux et les solutions, une création artistique avec l’artiste peintre Fabrice Hyber, la projection de films, une opération citoyenne de ramassage de plastique sur la plage et un concert exceptionnel et inédit : « Dans le rêve des baleines » concert subaquatique dans la piscine de Deauville. Retrouvez ici tout le programme de 24h for the Ocean

Une charte de la plage a été installée aux entrées des Planches pour rappeler des règles de vie simples qui touchent à la propreté mais aussi à la sécurité, l’environnement et même à la bonne humeur. Quelques exemples :
barbecue et alcool sont interdits, une tenue de plage doit rester sur la plage, nourrir les goélands est une erreur, et surtout on garde le sourire.

Des phrases sur le passage des vacanciers interpellent et incitent à respecter la naturalité de la plage. Un nouveau message a été inscrit sur les 56 corbeilles réparties sur les 2kms de la promenade.

Un guide "Savoir vivre à Deauville" a été édité et diffusé dans la ville.