Le jeudi 13 février 2020

Espaces de travail des services techniques : le projet confirmé

Les bâtiments des services techniques datent des années 80. Aujourd’hui, très peu fonctionnels, inconfortables pour les agents et plus adaptés aux métiers techniques de la collectivité, les locaux et espaces extérieurs qui les entourent vont faire l’objet d’une rénovation/recomposition globale. Les problèmes les plus cruciaux concernent les bâtiments trop étroits pour l’activité actuelle et insuffisants en stockage et pour abriter les véhicules, la vétusté des ateliers, l’insuffisance de bureaux. Lancé en 2013, ce projet a fait l’objet de plusieurs études pour respecter la contrainte financière de la collectivité. La première approche budgétaire était de 9 781 000 € HT et au final le projet est estimé à 5 630 000 € HT. Entre les deux, la Ville a étudié, en lien avec ARTELIA (assistant à maîtrise d’ouvrage), plusieurs options.
Depuis 2013, l’affectation de la gestion des déchets à la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie a changé une partie des besoins et libéré de la place. Le projet est désormais acceptable financièrement et vient d’être confirmé à l’issue d’une procédure d’appel d’offres lancée en mai dernier. La réalisation se fera en quatre tranches avec la contrainte de maintenir la continuité du service pendant toute la durée des travaux.

Les objectifs du projet
La rénovation des services techniques a pour objectif de travailler dans de meilleures conditions : améliorer confort et sécurité, rationnaliser les équipements, moderniser pour permettre d’évoluer et de s’adapter aux besoins de la Ville.
De façon très concrète, plusieurs mises aux normes sont nécessaires : électricité, toiture, hygiène, accessibilité aux personnes à mobilité réduite.
De nouveaux lieux de vie seront pensés : réfectoire, vestiaires, lieu de séchage pour les vêtements…

La Ville doit aussi intégrer de nouveaux métiers qui nécessitent des espaces de travail :
- Des métiers liés à la nécessité d’une gestion plus fine (administration, informatique, comptabilité, management…), qu’il s’agisse de l’activité au quotidien ou de la gestion budgétaire dans le cadre des marchés publics qui encadrent quasiment tous les achats nécessaires à la vie des services.
- Des métiers qui sont liés à « l’instruction technique des dossiers » pour répondre à l’évolution des règles juridiques et administratives.

La Ville a aussi besoin de :
- rationnaliser le stockage de son matériel pour éviter de multiples déplacements,
- de fluidifier la circulation et le stationnement des véhicules,
- de moderniser la production des espaces verts,
- de remplacer la station de lavage.

Enfin l’articulation entre services doit être repensée pour une optimisation des relations qui imposent notamment de rassembler tous les services au sein d’un même bâtiment administratif dans un premier temps ».

Le schéma directeur du projet
Le site va être complètement revu dans l’organisation :
La station de lavage, les logements Partelios situés à proximité de l’entrée actuelle (1) et le bâtiment dédié aux espaces verts (3) vont être démolis.
La serre actuelle va être maintenue et augmentée de surface de stockage.
Le bâtiment principal actuel (4) va être destiné au stockage des véhicules et matériels après ré-habilitation.

Des travaux en quatre tranches consécutives
Dans une première tranche : les pôles dédiés aux agents et à l’administration vont être réalisés. Le parking pour le personnel va être aménagé. L’aire de lavage sera déplacée. Le logement Partelios et le bâtiment des espaces verts sera démoli
La tranche 2 verra la construction de tous les ateliers à la suite du pôle administration.
La tranche 3 sera consacrée à la réhabilitation du bâtiment principal actuel qui servira à terme de stockage et de lieu de stationnement.
La 4ème tranche concernera tous les aménagements extérieurs.

En chiffres
Assiette foncière : 25 872m²
18 147m² d’aménagements extérieurs à mener (hangars, espaces verts)
3 382 m² pour les bâtiments, soit 2 800m² de surface utile.
6 pôles : administration, agents (vestiaires, douches, refectoire, espace pour sécher les vêtements), pôle achats, pôle bâtiments, pôle voirie, pôle espaces verts.
Un logement/ loge de gardien

Calendrier
Concours restreint de maîtrise d’œuvre sur esquisse
2 mai 2019 : Publication d’appel à candidatures
6 juin 2019 : réception des candidatures
10 juillet 2019 : jury de désignation des équipes retenues
2 décembre 2019 : jury de choix du lauréat
Décembre : désignation du maître d’œuvre
Janvier à septembre : Etudes de conception tranche ferme
Mai 2020 : dépôt du permis de construire TF
Septembre à novembre 2020 : consultation des entreprises et désignation TF
2021 : travaux
Janvier 2022 : fin des travaux

L’esprit du projet de D.H.D
Le cabinet D.H.D propose un projet qui homogéneise l’ensemble des bâtiments : constructions neuves, constructions réhabilités, bâtiments conservés en l’état, tout en tenant compte de la diversité des usages. La cohérence architecturale s’impose sur l’ensemble du site avec douceur :
- parti pris d’une architecture aux lignes horizontales avec le bâtiment principal de plein pied et des toitures à faibles pentes.
- Le bois est omniprésent sur l’ensemble du site : en bardage, en ponctuations architecturales pour valoriser les entrées de bâtiments, habiller les sous faces d’auvents, claustras et protections solaires.
- Le dialogue entre végétal et architecture s’opère grâce aux patios intérieurs du bâtiment de bureaux. Les plantations existantes, nombreuses sur le site, seront maintenues.

Les valeurs du projet sont :
- la sobriété des constructions mais aussi de leur exploitation,
- une démarche volontairement affichée de développement durable grâce au bois, aux énergies renouvelables, au paysage valorisé,
- un confort d’usage grâce aux transparences maîtrisées et à l’omniprésence de la lumière naturelle au cœur de tous les bâtiments,
- une évolution des usages et une convertibilité des bâtiments grâce à la conception structurelle et la modularité des façades, des cloisonnements et compartimentages intérieurs des ateliers comme des bureaux.

La conception bioclimatique du nouveau bâtiment de bureaux illustre la démarche :
- les deux patios paysagers régulent la qualité hygrothermique de l’air qui pénètre dans les espaces intérieurs,
- la lumière naturelle qu’ils diffusent au cœur du bâtiment est filtrée en été par les végétaux qui l’agrémentent, minimisant les apports directs de chaleur en saison chaude,
- les baies sont protégées par des auvents,
- la conception structurelle tramée de poteaux et poutres.

Le nouveau bâtiment d’ateliers bénéficie de ces mêmes spécificités :
- apports de lumière naturelle en façades et en toiture, pour les espaces centraux,
- structure poteaux béton et charpente bois indépendante du compartimentage intérieur évolutif.

Les missions des services techniques en bref
> Connaître parfaitement le patrimoine de la ville, maîtriser ses paramètres techniques et sécuritaires,
> programmer ses travaux d’entretien et de maintenance,
> proposer des services publics de qualité, parfaitement adaptés au territoire tout en maîtrisant leurs coûts et en respectant les contraintes réglementaires et juridiques
> mettre en œuvre le projet d’aménagement urbain.

Un peu plus d’une centaine d’agents travaillent actuellement sur le site.