Retour

Deauville durable

Ce que nous entreprenons pour préserver l’environnement

La Ville de Deauville a conçu et rédigé une charte de développement durable. Elle s’élabore sur six grands thèmes passés au crible d’une démarche écologique proposant des modes de fonctionnement optimisés pour l’ensemble des services municipaux et s'impose à tous dans toutes les actions du quotidien ou de grands projets qu'elle met en oeuvre à moyen et long termes. 

Elle mène également dans le cadre de ses projets culturels ou pédagogiques à destination des scolaires des actions de sensibilisation aux enjeux écologiques.  Les actions menées témoignent de la vision transversale qui s'est installée.

Une gestion différenciée des espaces verts

Depuis quelques années, les différents espaces verts de Deauville ne sont plus entretenus de la même façon ! C'est ce qu'on appelle la gestion différenciée. La démarche a pour objectif de mieux respecter notre environnement, de limiter au maximum notre impact et de favoriser la biodiversité. Pour la mettre en place à Deauville, la ville a mené un inventaire de tous les espaces verts et une réflexion sur chacun d’entre eux.

Des méthodes plus respectueuses de la nature ont progressivement été adoptées par les équipes en charge de l’espace public. Un plan de gestion des espaces est désormais instauré.

Cinq principes pour guider les choix :
- Maîtriser nos interventions dans la nature
- Economiser l’eau et les ressources naturelles
- Mieux gérer les temps d’entretien
- Faire de chacun un jardinier
- Mettre plus de vert dans la ville

DES ACTIONS DE SENSIBILISATION

Par le biais de ses programmations culturelles et scolaires, la Ville de Deauville conduit une large politique pédagogique sur les enjeux du développement durable

Elle a initié dès 2006 cycles de conférences, projections de films, rendez-vous grand public pour apporter donner à chacun les clés de compréhension et inciter à agir.

Depuis 2012, elle soutient le Festival Deauville Green Awards, Festival international du film pour l’écologie et le développement durable qui se déroule à Deauville. Un engagement qui permet aussi l'accessibilité du public aux moments clés du festival et à la compréhension de la communication en faveur de l'écologie.

Un programme d'éducation à l'environnement est instauré dans les écoles : installation d'un poulailler et de coins potagers. La végétalisation des cours est aussi en projet. 

Depuis 1976, Deauville organise l'opération " Un enfant, un arbre" : pour chaque enfant né dans l'année, parents et élus plantent un arbre. Depuis plus de 40 ans, des arbres ont été plantés dans tous les quartiers de la ville.

Un programme estival de sensibilisation est déployé chaque année pour sensibiliser à la naturalité de la plage avec entre autres, des nettoyages collectifs.

La Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie appporte aussi ses pierres à l'édifice en instituant des filières de tri des déchets exemplaires et une gestion rigoureuse des eaux de baignade.

UNE PROTECTION DURABLE DU PATRIMOINE

Depuis sa création, Deauville a constamment enrichi et renouvelé son patrimoine, mettant en évidence une grande diversité de genres architecturaux, et notamment ceux des villas qui sont souvent de véritables chef-d'oeuvres.

La création en 2005 d'une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP devenue en 2014 AVAP) a permis d’ engager une démarche de protection durable et vivante pour 555 bâtiments de la ville.
Désormais, les règles instituées permettent de protéger ce qui doit l'être, de rénover dans les règles de l'art ou de substituer par une construction neuve de qualité, respectant l'esprit des lieux. Certains arbres remarquables ont également été classés pour être protégés.

L’objectif de l’AVAP n’est pas de figer la ville à un moment de son histoire, mais de l'aider à continuer son développement de façon harmonieuse, dans le respect de son identité, en révélant et en valorisant la grande diversité de son architecture.
Depuis 2015, l’Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine a permis d’intégrer les problématiques liées au développement durable ainsi que les dispositions du Grenelle de l’environnement.

> En savoir plus sur l'AVAP ici

 

UNE TRAME VERTE CONTINUE

Deauville a choisi de mettre plus de vert dans la ville pour apporter plus de sérénité dans nos vies.
Plus de lieux verts comme au Parc de la Touques, boulevard Cornuché et un projet quartier Boudin. Plus de diversité d’aménagements, de nouveauté, de plaisir (ronds points, aménagements des fontaines), des sites patrimoniaux mieux mis en valeur et une place de choix pour nos arbres.

Deux réalisations illustrent la démarche environnementale de la Ville dans ses grands projets : le Pôle International du Cheval et la Presqu'île de la Touques. 

Conçu dans le respect du relief naturel du site qui l’accueille, le Pôle International du Cheval  s’est édifié sur des terrains qui ont conservé majoritairement la végétation existante, protégeant ainsi les bâtiments des risques d’inondation causés part les afflux d’eaux de pluie et de ruissellement. Le choix des revêtements des six pistes s’est porté vers ceux qui nécessitaient le moins d’arrosage. Pour autonomiser sa consommation d’eau, la ville a construit une réserve d’eau de 1500 m3 alimentée par les eaux de pluie drainées sur l’ensemble du Pôle.

La Presqu'île, grand projet de ré-urbanisation, prend les traits d'un éco-quartier tant dans ses principes architecturaux qu'urbanistiques.

> En savoir plus sur la Presqu'île

Agir dans tous les domaines

Les principes de la charte s'appliquent dans toutes les actions menées par la collectivité et donc aussi dans les actions du quotidien : entretien, éclairage public, restauration, déplacements...

Vélo attitude

Deauville, territoire très peu étalé et plat se prête parfaitement à la pratique du vélo. 

Des bandes cyclables dédiées ont été tracées sur la façade maritime pour rejoindre la Promenade Michel d'Ornano depuis le Pont des Belges. En centre-ville, en raison d'une largeur de rue insuffisante, des axes "bienvenue aux vélos" sont signalés. Une voie verte est ouverte pour relier l'axe "la Seine à vélo" et des voies douces sont crées lors des différents projets d'aménagement comme par exemple sur la Presqu'île de la Touques.Depuis fin 2020, la Ville a fait le choix d'encourager les déplacements à vélo en attribuant une aide financière pour tous ceux qui désirent acheter un vélo.

> En savoir plus sur le plan vélo et les aides d'achat de vélos ici