mar 5 juin - 10:00 - Mont-Canisy - BENERVILLE-SUR-MER

Commémoration de l'opération "Neptune" sur le Mont Canisy

L’opération Neptune, première phase du plan Overlord, qui vise la reconquête de l’Europe, débute le 6 juin 1944. A 5h45, la flotte alliée ouvre le feu sur les défenses allemandes. A 6h30, les premières vagues d’assaut américaines touchent les plages d’Utah et d’Omaha. En secteurs britannique et canadien, l’attaque est lancée avec une heure de décalage en raison de l’heure différente de la marée. Au soir du 6 juin, 20 000 véhicules et 155 000 soldats ont été mis à terre (y compris les parachutistes). Les pertes (tués, blessés et disparus) s’élèvent aux environs de 10 000 hommes, soit sensiblement moins que les prévisions ne le laissaient craindre. À l’exception d’Omaha, où le sort de la bataille reste longtemps en suspens, le Mur de l’Atlantique est partout enfoncé et les Alliés pénètrent à l’intérieur des terres d’une dizaine de kilomètres.

Le Mont-Canisy, batterie côtière entre 1935 et 1940, fut le point d'appui d'artillerie le plus important du "Mur de l'Atlantique" entre Cherbourg et le Havre de 1941 à 1944, sa position face au Port du Havre et à la baie de Seine lui vaudra, lors du dernier conflit mondial, d'être transformée en forteresse. De cette dernière époque subsistent de nombreux vestiges: casemates et encuvements pour canons de 155mm, bunkers-abris, tobrouks de protection, poste de direction de tir...