Nathacha Appanah

Invitée au Festival Livres & Musiques 2018

Nathacha Appanah est née à l’île Maurice. Après ses études, elle travaille pendant quelques années comme journaliste dans un hebdomadaire mauricien (Week-end Scope) et s’installe en France en 1998. Tout en exerçant son métier de journaliste, elle publie en 2003 son premier roman, Les Rochers de Poudre d’Or (Editions Gallimard, 2013). Ce livre raconte l’épopée des travailleurs indiens venus remplacer les esclaves dans les champs de canne à l’île Maurice. Son deuxième roman Blue Bay Palace (Gallimard, 2004) donne à voir la schizophrénie d’une île Maurice entre la carte postale et une société très marquée par les classes et les préjugés.

Dans La noce d’Anna, publié en 2005 aux éditions Gallimard, la narratrice, pendant la journée du mariage de sa fille, Anna, s’interroge sur la transmission entre mère et fille.

Le Dernier Frère, publié en 2007, aux éditions de l’Olivier, raconte l’histoire de Raj et de David, deux enfants qui n’ont rien en commun sauf l’innocence brisée et l’envie de fraternité dans un monde fracturé par la Seconde guerre mondiale.

En attendant demain paraît aux éditions Gallimard en 2015 et elle explore, dans ce roman qui se déroule sur vingt ans, les relations entre création et quotidien. A travers l’histoire d’un couple en mal d’inspiration, ce livre se demande jusqu’où peut-on aller pour l’art ?

En 2016, elle publie, toujours chez Gallimard, Tropique de la violence, un roman polyphonique qui plonge dans l'enfer d'une jeunesse livrée à elle-même sur l'île française de Mayotte, dans l'océan Indien. En même temps, a paru le Petit Eloge des fantômes, un court recueil de nouvelles chez Folio.

Nathacha Appanah a également traduit deux romans de l’anglais au français : Indigne d’Alexander Maksik (éditions Payot-Rivages, 2013) et Le Voyage de Ruth de Donald McCaig (Michel Lafon, 2014).

Elle tient une chronique hebdomadaire dans La Croix, et ses romans sont traduits dans plusieurs pays.

 

Tropique de la violence, 2016, Gallimard, prix Anna de Noailles 2017, prix France Télévisions 2017, prix Jean-Amila Meckert 2017, prix Escale du livre 2017, prix littéraire de la ville de Caen 2017, prix Charles Bisset 2017, prix Femina des lycéens 2016, prix BPE-Banque Postale 2016.

Petit Eloge des fantômes, Folio 2 euros.

En attendant demain, 2015, Gallimard, prix Mille et une feuilles 2015

Le Dernier Frère, 2007, l’Olivier, prix Fnac 2007, prix des lecteurs de L’Express 2008, prix de la fondation France-Israel

La Noce d’Anna, 2005, Gallimard, prix Passion 2006, prix grand public Salon du livre de Paris 2006

Blue Bay Palace, Grand prix littéraire Océans indiens et pacifiques 2005.

Les Rochers de Poudre d’Or, 2003, prix RFO 2003, prix Rosine Perrier 2004, Prix Hermillon 2004, Prix Lire dans le Noir 2004.